fr | en | de | ru

L'exposition

 

L'an Mil

Juillet 2022

  

 

Mise à sac par les Vikings, incendiée, inondée et bientôt confrontée à l’essor de fondations religieuses concurrentes, l’abbaye de Landévennec semble, aux 11e et 12e siècles, devoir tourner définitivement la page de son « âge d’or » carolingien.

L’âge roman est-il celui du déclin ? Les fouilles et les recherches récentes sur l’archéologie du bâti donnent une image beaucoup moins sombre de la vie de la communauté au tournant de l’an mil. La nouvelle église abbatiale, entièrement reconstruite, témoigne de l'intense activité culturelle du monastère qui parvient à s'approprier et adapter très précocement les premières formes de l'art roman.

Tout en abordant des thèmes tels que celui de la formation de la société féodale, de la diffusion des modèles artistiques, de l'archéologie funéraire ou de la vie quotidienne, l'exposition se propose d’explorer cinq décennies qui comptent parmi les plus épiques de l'histoire de la grande abbaye bretonne, entre catastrophes et renaissance.